Page 1 sur 1

Remise en route T120

Publié : 16 août 2019, 16:18
par Macula74
Bonjour,
Je souhaite partager les différentes étapes de la remise en route d’une T120.
Je possède cette machine depuis 1997, mais je l’avais un peu négligée, et impossible de la redémarrer. J’ai donc décidé de prendre le taureau par le guidon.
Tout d’abord passage obligé à Motolégendes en novembre dernier, où Franck Chathokine me conseille d’installer un allumage électronique Pazon.
J’ai donc procédé à cette installation au printemps, et sur ma lancée j’ai modernisé le circuit électrique en remplaçant diode Zener et redresseur par un module Podtronic.
La moto a donc redémarré, mais avec un fonctionnement très irrégulier témoignant d’un mauvais réglage de la carburation. Les carburateurs sont des Amal 930 changés il y a qq années.
Nettoyage soigneux de ceux-ci, aux ultra-sons et à la soufflette. Les choses s’améliorent, mais ralenti médiocre, donc nouveau démontage, passage à la soufflette, et nettoyage soigneux du circuit de ralenti, en s’aidant d’un brin métallique (en laiton, et non en acier afin de ne pas abimer les gicleurs sertis). Il faut les nettoyer très soigneusement, sans négliger le circuit de ralenti, air et essence.
Démarrage aisé, et après un réglage du ralenti dans les règles (en oubliant pas de laisser une bougie branchée au contact de la culasse pour ne pas griller le Pozon), j’obtiens un démarrage aisé et un bon ralenti vers 1000T/mn.
Un petit tour dans les montagnes du Chablais confirme le bon fonctionnement et l’agrément de conduite.
Quelques réflexions concernant cette remise en route d’une machine que je trouvais jusqu’à présent bien capricieuse.
- Ne pas hésiter à moderniser l’électricité avec Un Pazon et un Podtronic.
- De façon inattendue, le réglage de la carburation m’a donné plus de déboires. Actuellement j’ai supprimé les camemberts et j’ai laissé les cornets qui équipaient les Amal à leur livraison. Le démarrage est très aisé après avoir noyé copieusement les carburateurs. Si j’ai du courage, je referai le faisceau électrique, afin de le simplifier, certains branchements étant devenus inutiles.

Re: Remise en route T120

Publié : 17 août 2019, 00:35
par bonniement
c est une excellente machine de ballade ! les amaux sont ...des amaux ... faut en prendre soin !
si tu roules beaucoup , je te conseille de remettre des camemberts.et de regler la carburation ;)

Re: Remise en route T120

Publié : 17 août 2019, 08:17
par La boulange
Macula74 a écrit :
16 août 2019, 16:18
Bonjour,
Je souhaite partager les différentes étapes de la remise en route d’une T120.
Je possède cette machine depuis 1997, mais je l’avais un peu négligée, et impossible de la redémarrer. J’ai donc décidé de prendre le taureau par le guidon.
Tout d’abord passage obligé à Motolégendes en novembre dernier, où Franck Chathokine me conseille d’installer un allumage électronique Pazon.
J’ai donc procédé à cette installation au printemps, et sur ma lancée j’ai modernisé le circuit électrique en remplaçant diode Zener et redresseur par un module Podtronic.
La moto a donc redémarré, mais avec un fonctionnement très irrégulier témoignant d’un mauvais réglage de la carburation. Les carburateurs sont des Amal 930 changés il y a qq années.
Nettoyage soigneux de ceux-ci, aux ultra-sons et à la soufflette. Les choses s’améliorent, mais ralenti médiocre, donc nouveau démontage, passage à la soufflette, et nettoyage soigneux du circuit de ralenti, en s’aidant d’un brin métallique (en laiton, et non en acier afin de ne pas abimer les gicleurs sertis). Il faut les nettoyer très soigneusement, sans négliger le circuit de ralenti, air et essence.
Démarrage aisé, et après un réglage du ralenti dans les règles (en oubliant pas de laisser une bougie branchée au contact de la culasse pour ne pas griller le Pozon), j’obtiens un démarrage aisé et un bon ralenti vers 1000T/mn.
Un petit tour dans les montagnes du Chablais confirme le bon fonctionnement et l’agrément de conduite.
Quelques réflexions concernant cette remise en route d’une machine que je trouvais jusqu’à présent bien capricieuse.
- Ne pas hésiter à moderniser l’électricité avec Un Pazon et un Podtronic.
- De façon inattendue, le réglage de la carburation m’a donné plus de déboires. Actuellement j’ai supprimé les camemberts et j’ai laissé les cornets qui équipaient les Amal à leur livraison. Le démarrage est très aisé après avoir noyé copieusement les carburateurs. Si j’ai du courage, je referai le faisceau électrique, afin de le simplifier, certains branchements étant devenus inutiles.
j,avais fait exactement la même chose sur ma T140,sauf Boyer au lieu de Pazon car ma zener avait cramer,il y a maintenant quelques années et jamais eu de problèmes depuis.

Re: Remise en route T120

Publié : 17 août 2019, 13:24
par Joël 29
bonniement a écrit :
17 août 2019, 00:35
c est une excellente machine de ballade ! les amaux sont ...des amaux ... faut en prendre soin !
si tu roules beaucoup , je te conseille de remettre des camemberts.et de regler la carburation ;)
+1 :wink:

Re: Remise en route T120

Publié : 17 août 2019, 17:07
par La Hiaute
Salut voisin :wink:
Rien que du classique , entre nettoyage sérieux des carbus , poubelle pour cet allumage d'un autre temps , simplification du faisceau , nous sommes beaucoup à être passé par ces étapes essentielles , pour que nos moyos nous apportent encore plus de plaisir .
Vallée verte , le Biot , Châtel , plein de belles petites routes pour qui sait les trouver .
Alors gaaz et bonne route .