Les motos anglaises d'avant 1983

http://www.motos-anglaises.com/
Nous sommes le 24 janv. 2020, 18:26

Fuseau horaire sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1 2 »
Auteur Message
MessagePublié : 14 déc. 2019, 18:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 nov. 2012, 18:29
Messages : 5905
Localisation : BURGUNDY
Cake un qui l'aurait déja fait, pourrait-il nous faire partager son expérience ?

bougies petit culot ?
quel diamètre ?
à quel endroit suffisamment épais, éloigné des sièges ?
quel angle ?

et enfin, quel modif d'allumage???

ce s'ra tout... repos, pouvez fumer ! MERKI :D


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 20:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Messages : 13831
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE
t'as pas le choix

au centre de la calotte

culot court , petit diametre

photo demain :mrgreen:


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 21:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 mars 2011, 23:08
Messages : 1199
Localisation : Québec
Le 16 Juin 1997 j'ai fait usiner ma culasse pour deux bougies par cylindre, par un atelier de la région

[ img ]

[ img ]

[ img ]

J'utilisais l'allumage à rupteurs en utilisant deux bobines haute impédance double sortie

En 2003 j'installe le Boyer Micro Power 331-05/B avec deux bobines basse impédance double sortie

En 2006 j'installe le Pazon Samt-Fire PD2TTP avec deux bobines basse impédance double sortie

Le PD2TTP a été remplacé par le PD2TP depuis quelques années par Pazon


Dernière modification par Transgarp le 14 déc. 2019, 21:23, modifié 1 fois.

Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 21:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 nov. 2012, 18:29
Messages : 5905
Localisation : BURGUNDY
@PHIL :shock: pourquoi ? y'a pas la place a l'opposé de celle d'origine ???

et tu l'a utilisée ?


Dernière modification par TRITON WILD le 14 déc. 2019, 21:20, modifié 1 fois.

Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 21:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Messages : 11647
Localisation : Bordeaux, sud gironde
Sur les Dresda, c'était presque là aussi, mais les origines étaient supprimées du fait du moteur fixé haut dans le cadre.
[ img ]


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 21:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 nov. 2012, 18:29
Messages : 5905
Localisation : BURGUNDY
Transgarp a écrit : *
Dans les années 90' j'ai fait usiner ma culasse pour deux bougies par cylindre
y'a assez de "toile" pour une épaisseur de filetage "raisonnable" ?

Merci pour toutes ces infos "en avalanche" :mrgreen:


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 21:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 mars 2011, 23:08
Messages : 1199
Localisation : Québec
[ img ]


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 21:30 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 mars 2011, 23:08
Messages : 1199
Localisation : Québec
TRITON WILD a écrit : *

y'a assez de "toile" pour une épaisseur de filetage "raisonnable" ?

Merci pour toutes ces infos "en avalanche" :mrgreen:
Comme on voit sur les photos, j'ai percé pour des bougies de 10mm et fait usiner un bouchon pour convertir de 14 à 10mm les trous d'origine

De cette facon, il y a moins de risque d'enlever trop de matériel


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 22:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 nov. 2012, 18:29
Messages : 5905
Localisation : BURGUNDY
d'accord... !
une question, la bougie supplémentaire est droite, par rapport au plan de joint ? pas inclinée vers vers les vis centrale 9 & 10


Haut
   
MessagePublié : 14 déc. 2019, 22:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 mars 2011, 23:08
Messages : 1199
Localisation : Québec
Oui, bien droite par rapport au plan de joint, car je me disais que ce serait plus pratique pour dévisser les bougies et faire la maintenance générale de la moto, comme le retorquage des boulons.
Il existe l'autre configuration avec la bougie supplémentaire en centre de l'axe des deux soupapes, mais je trouvais risqué le petit espace entre le trou de bougie et les sièges de soupape (ex & in)


Haut
   
MessagePublié : 15 déc. 2019, 09:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 juin 2017, 07:36
Messages : 460
Ma première Triton en 69 moteur T120R préparée par Mignot qui importait à l'époque les Dresda et avait monté deux Rickman pour le Bol d'Or ; il m'avait réalisé la même prépa avec une bougie centrale à petit culot .
Celle ci était une Lodge couleur rose qui coutait 35 FR , et avait une fâcheuse tendance à claquer si on loupait le démarrage … A l'époque on était avec des vis platinées , après un réglage plus pointu de l'allumage plus de problèmes .
Si ton moteur n'est pas préparé avec un taux de compression important , il est tout à fait inutile ( c'est ce que je pense …! ) de monter une bougie centrale . Mêmes arguments pour avoir une deuxième bougies par cylindre , à moins que tu veuilles en avoir toujours au moins une qui allume ? Pour une moto bien réglée je ne me souviens pas que beaucoup d'entre nous ai eu des claquages de bougies .
Peut-être que l'esthétique ne te soucie pas ? mais une foison de fils , de bobines et autres n'est pas très chouette et sources aux pannes .
Maintenant si tu le souhaites , ou que des collègues souhaitent développer ; on peut toujours ! sans atteindre les " délires sur l'huile " :wink:


Haut
   
MessagePublié : 15 déc. 2019, 16:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 janv. 2007, 21:52
Messages : 6680
Localisation : Ouest Lyonnais
La bible de Shenton dit : (traduction libre )" la position d'origine latérale de la bougie est la meilleure pour la propagation de flamme, nous avons fait des test au banc de puissance, en passant d'une bougie à l'autre, il n'y a aucun avantage en terme de puissance. Et il y a un gros risque de fêlure de la culasse entre les sièges de soupapes, de plus, obligation de monter des bougies de 10 mm et en retrait de la surface de la chambre de combustion à cause du passage des soupapes, ce qui fait que l'orifice est trop petit pour assurer la présence des électrodes de bougie dans la chambre de combustion "

Pour ma part je préfère mettre un double allumage, avec la seconde bougie légèrement décalée par rapport au centre de la culasse, ça n'est rentable que quand on a des pistons haute compression et qu'on ne fait pas une bande de squish sur la culasse et le piston.
C'est le problème des chambres de combustion hémisphériques avec des pistons bombés, la propagation de flamme et le remplissage gêné par la calotte du piston, voir les moteurs modernes comme ils sont faits.......
Photo sur un de mes Triple mais même chose sur un twin


[ img ]


Haut
   
MessagePublié : 15 déc. 2019, 16:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Messages : 13831
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE
Legende urbaine yves :mrgreen:
Si ça apportait quelque chose ,les ingenieurs auraient fait la modif depuis longtemps
Ça servait surtout a faire chauffer le moteur avec un type de bougie et passer sur d autres au moment du depart

Une vieille preparée façon degens
[ img ]

[ img ]


Haut
   
MessagePublié : 15 déc. 2019, 19:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 nov. 2012, 18:29
Messages : 5905
Localisation : BURGUNDY
@ PHIPHI, les bougies opposées, me semble la position la plus à des couettes... !
là, c'est au centre, ça parait "normal" les dégats , y'a pas de "viande"!

@la Hiaute, pistons bombés, il comprime à 10.5 à 1

sur les monos Y..... on place la 2 ème bougie en parallèle a la pipe d'adm, c'est le plus facile car il y a de la toile, mais l'étincelle n'est pas tout a fait directe, alors, avec beaucoup plus de boulot, (traversée du puits de chaine + dérivation descente d'huile) on arrive à la placer en face de l'origine !
sans la 2 ème bougie, l'usure des cylindres pistons hte compress est flagrante sur le coté opposé à la bougie, le piston se prend des "crochets" plutot que des "directs"

sur les twins, comme le souligne Tricati, chambres hémispheriques + piston bombés = front de flamme latéral... ! j'ch'suis pas technicien, mais la logique voudrait que 2 opposées, valent mieux qu'une pour équilibrer le front de flamme et brûler la totalité du mélange (hypothèse d'école) ! nan ? :idea:

@Transgarp s'il te plait, as-tu noté une diminution de consommation, avant (2 bougies) apres passage à (4 bougies) ?
Merci à tous


Haut
   
MessagePublié : 15 déc. 2019, 21:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 mars 2011, 23:08
Messages : 1199
Localisation : Québec
La Hiaute a écrit : *
Si ton moteur n'est pas préparé avec un taux de compression important , il est tout à fait inutile ( c'est ce que je pense …! ) de monter une bougie centrale . Mêmes arguments pour avoir une deuxième bougies par cylindre , à moins que tu veuilles en avoir toujours au moins une qui allume ?
Maintenant en 2019, je suis totalement d'accord.

Avant l'arrivée de l'essence sans plomb au Québec dans le début des années 80' tout allait bien, aucune détonation même en roulant à l'ordinaire avec plomb.
Imaginez, quand le sans plomb est arrivé je roulais en configuration 11.0:1, alors la détonation j'en avais même à bas régime et j'ai même cassé une bielle avec cette nouvelle essence.
En replacant des pistons 9.0:1, petite amélioration de bas à moyen régime, mais forte détonation si j'ouvrais les gaz ou tentais les hauts régimes
En 1986, tellement découragé de la situation et voulant rouler en moto, je me suis acheté un grosmono japonais neuf
En 1992, pris de remord je réattaque le problème de détonation du Triumph pour tenter tant bien que mal de le résoudre en jouant sur l'avance à l'allumage et toujours rien de satisfaisant.
C'est en 1997 que j'ai eu l'idée d'installer 2 bougies par cylindre qui a réglé en partie de détonation, car sans trop le savoir, l'installation symétrique d'une deuxième bougie cause un front de flamme entre les 2 bougies qui est autant agacant que la détonation d'origine. L'idéal pour éviter ce front de flamme est de placer la deuxième bougie dans l'axe des deux soupapes.
Plus tard dans les années 2000' j'ai trouvé une solution plus efficace en placant deux joints de culasse de .040" au lieu d'un seul

J'ai roulé sans trop de tracas de détonation par la suite jusqu'à ce que j'achète et installe une paire d'Amal Premier en 2017
La consommation est passée de 6L/100kilos à 4L/100Kilos et vu que j'avais une longue randonnée forestière à faire le lendemant dans le nord du Québec d'environ 1000 kilos, je n'avais pas le temps d'inspecter les carbus.
Comme résultat, j'ai brulé la tête qui a perdu le trempage d'origine de l'alu et impossible de garder un joint de culasse plus que 100 kilos par la suite

Au printemps 2018 j'ai installé une culasse de T120 1972 non modifiée et non brulée avec un kit Routt 750 PS215 8.9:1 et 2 joints de culasse de .040" et la détonation a disparu en utilisation normale. Reste une petite détonation à bas régime si je pousse trop fort quand le moteur est chaud, que la température extétieure tourne dans les 30°C et que la température de l'huile dépasse les 90°C

Ah oui, ma vieille culasse 2 bougies par cylindre est à donner si vous passez par chez moi ;)


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1 2 »

Fuseau horaire sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Deane, Google [Bot], Majestic-12 [Bot], Micheldu02, rickman et 31 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas modifier vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Aller : 

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduction française officielle © Miles Cellar