Protection circuit électrique / norton commando

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

Pachi a écrit :
20 avr. 2020, 10:29
Mais un capteur se compose de deux pièces: le capteur soi même qui reste immobile et l'excitateur qui tourne sur l'axe de la came du vieux rupteur avec une relation 2:1 par rapport les tours du vilebrequin.

Et j'insiste, quel petit detail denonce si les deux capteurs de la photo sont avec un montage serie (etincelle perdue), ou indépendants (etincelle distribué)?
Une precision: sur les BMW flat twin, il n'y a qu'un seul capteur et un seul excitateur qui restent les deux immobiles, mais il y a un capuchon que fait office de blindage électromagnétique entre les deux avec deux petites fenêtres rangées a 180º, ça serait une sorte de montage du capteur en serie plus economique encore que les autres avec deux capteurs immobiles avec deux excitateurs qui tournent.

PS: j’espère la réponse de ma question d'avant quand je retourne avec la provision pour la semaine de cidre. :wink:

JR
Messages : 721
Inscription : 24 avr. 2008, 17:15
Localisation : Orleans/ Fleury les Aubrais

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par JR »

Pour le boyer ! 2 fils qui sortent du plateau capteur= montage en serie des capteurs

pour le 2éme bobines 6 Volts survoltés à froid ( comme une commando d'origine avec les rupteurs) mais pour connaître la tension exacte à froid et à chaud il faudrait les résistances . On peut supposer que chez Lucas il avait calculé la ballast pour fournir du 6 V à chaud mais à froid je ne sais pas .
Quand j'avais encore les rupteurs et que la Norton ne démarrait pas bienou que la batterie était faible je court circuitais la ballast pour démarrer puis après 30 secondes je remettais la ballast . et ca boostait l'allumage donc il y a bien une chute de tension avec la ballast même à froid .
Dernière modification par JR le 20 avr. 2020, 13:48, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

Et si je ne me trompe pas, donc je ne connais pas ce sorte d'allumage, par le détail de la suivante photo il y en a deux excitateurs ranges a 180º sur l'axe de la came d'allumage qui excitent en même temps aux deux capteurs. N'oubliez pas que la relation de rotation de l'axe de l'allumage c'est la moitie du vilo, et que par 1 tour de vilo un cylindre est en compression et au suivant tour c'est l'autre cylindre qui sera en compression ergo: 1 tour de vilo 180º de tour de l'axe de l'allumage, 2 tours du vilo = 360º de tour de l'axe de l'allumage.

Avec un seul excitateur sur l'axe de l'allumage serait un allumage distribué...,

MAIS ATTENTION, ne démontez jamais un excitateur avec l'illusion d'avoir un allumage distribue. La boite d'allumage devra contenir deux circuits de puissance avec un transisteur ou ensemble de transitor de puissence, chaque circuit pour chaque bobine. Surement la boite de cet allumage n'aie qu'un seul circuit partagé par les deux bobines en meme temps (etincelle perdue).

Meme on ne doit avoir pas l'illusion de demonter un excitateur et monter 2 boites d'allumage (une pour chaque capteur), parce que si ce sorte d'allumage a des courbes d'avance aura au moins un petit chip avec un horloge interne u oscillateur qui ne va marquer pas le meme temps que l'autre oscillateur et serait un allumage avec un décalage de temps et ne fera la même mesure pour avancer ou retarder en même temps les deux etincelles des 2 deux cylindres, le logiciel de la courbe de l'avance de chaque cylindre marcherait a son aise, pas très grave, mais le suffisant pour provoque une petite arythmie, un petit dephase..., en tout cas serait tres interessant de voir la maniéré d'inhiber un horloge et de trouver la façon de forcer que l'autre horloge marque le temps de référence pour le logiciel des 2 boites..., mais bon, ça est hors sujet, excusez moi. En tout cas je vous montre que l’idée peut être possible mais qu'elle n'en est pas facile d'appliquer.


Image

PS: c'est vraie qu'on y regardent deux cables independant que vont vers la boite et qu'on pourrait faire penser sur un circuit independant pour chaque capteur, mais surement que ces fils partagent la meme porte du meme transitor.

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

JR a écrit :
20 avr. 2020, 11:00
2 fils qui sortent du plateau capteur= montage en serie
pour le 2éme bobines 6 Volts survoltés à froid ( comme une commando d'origine avec les rupteurs) mais pour connaître la tension exacte à froid et à chaud il faudrait les résistances . On peut supposer que chez Lucas il avait calculé la ballast pour fournir du 6 V à chaud mais à froid je ne sais pas .
Quand j'avais encore les rupteurs et que la Norton ne démarrait pas bienou que la batterie était faible je court circuitais la ballast pour démarrer puis apres 30 secondes je remettais la ballast . et ca boostait l'allumage donc il y a bien une chute de tension avec la ballast même à froid .
Une petite piste, et j'espere que tu ne sois pas daltonique: decris moi le montage serie des bobines. Ou est-ce que tu vois le câble qui va du borne de sortie d'une bobine (ce qui doit aller au rupteur ou vers la boite d'allumage dans le cas d'un moteur monocylindrique), branche directement sur le borne d'entrée de batterie de l'autre bobine qui fait le montage série des 2 bobines d'un moteur bicylindrique ?



Image

JR
Messages : 721
Inscription : 24 avr. 2008, 17:15
Localisation : Orleans/ Fleury les Aubrais

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par JR »

Le montage en série je parlais du Boyer et des bobines d'excitation pas des bobines de puissance

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

Pardon, je parlais d'un transistor de puissance.

Excuse moi, on ne peut pas être a la queue du supermarché et répondre en même temps, je ne suis que la version V.1 Adam . :oops:

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

JR a écrit :
20 avr. 2020, 08:47
Interrogation écrite Lundi matin : même avec l'école par internet y'a quand même des devoirs à faire
le Boyer : bobine double donc étincelle perdue facile
le deuxième : bobine en // mais ily a un piége la tension dépend de la résistance de la ballast : a froid environ 12 V et à chaud 6 V . il fudrait les resistance des bobines et de la ballast à froid et à chaud pour faire des calculs
Je prête maintenant toute mon attention chez moi. :wink:

Oui, montage indépendant, chaque bobine se branche a la résistance du ressitor ballast et après a une batterie de 12V.

Le ressitor ballast est la piège pour distraire l’attention sur le sujet principal, mais tu as esquive la piégé. :wink:

La seconde question est faite avec de la mauvaise foi.

C'est de la sorte de question: une balle de Berta est lance de l'autre cote de la Manche avec un poids de 900 Kg, un faible vent du oest-nordoest de 12 Km/h , un angle de 40º, une velocite de sortie de 8.000 Km/h, compte tenu que la terre tourne a une vitesse de 28,9 Km/s, qu'il a a une pression atmosphérique de 800 bar et une temperature de 12ºC au bord de la mer et de 1200 bars et une température de 24ºC avec un vent de l’est de 25 Km/h a 800 m d'altitude...

De quel colleur sont les yeux du soldat d'artillerie qui a fait le tir du canon? :mrgreen:

Il faut connaitre le montage des Norton Commando avec ressitor ballas: 6V chaque bobine.

Ou connaitre qu'une bobine de 6V a 2 Ohm , qu'une bobine de 12V a 4 Ohm et que le ressistor ballast est un thermistor qu'en froid a 0 Ohm d et qu'en chaud sa résistance change a 2 Ohm.

Et pour finir, plus qu'un difficile calcule théorique (qui est possible quand même), pour répondre il faut avoir des moindres connaissances, pareil que sur la question de Berta il faut connaitre au soldat d'artillerie. Pareil que quand quelqu’un décide bricoler sur un allumage de moto il doit avoir des moindres connaissances, lire attentivement le manuel d’installation et demander de l'aide pour dissiper les doutes avant de tirer des conclussions pour soi même.

Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 11097
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Francis V »

Et avec l'allumage d'origine d'une commando Pachi (2 bobines de 6 volts) MAIS 1 RESISTANCE BALLAST DE 1.5 OHMS SEULEMENT qu'est-ce qui se passe par rapport à celle d'origine 1.8-2 ohms ? C'est tout pareil ou pas ?

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

Les matériaux demi conducteurs se fatiguent. Il faudrait les renouveler plus de souvent.

Je méfiais de mon ressitor ballast et religieusement je l'avais lance a la poubelle et j'ai substitue les 2 bobines 6V par autres de 12V: mort le chien, morte la rage!

Surement que la plus part des ressistor ballast qu'encore sont montes sur les Commando soient d'avant de 1985..., et malgré ça, malgré qu'aient perdu ou modifie leurs propriétés thermiques d'origine de variation de résistance par rapport son chaleur, les Norton Commando encore roulent.

Pourquoi?

Personne ne sait..., mystère! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

J'avais essaie de trouver les spécifications du ressitor ballast mais je ne les ai pas trouvé.

Ce que j'ai pu faire c'etait de de mesurer en froid son resistance et apres le conecter et attendre pour mesurer la chute de potentiel.

En théorie, la bonne résistance en froid devra d'etre 0 Ohm et comme le mien avait une résistance résiduelle en froid si bien en chaud la chute de potentiel était d'accord avec une résistance de 2 Ohm comme je ne voulais pas me casser la tête et trouver un ressitor Ballast neuf n'est pas très facile, en profitant qu'une de mes bobines de 6V était en mauvais état j'avais décidé de refaire le circuit sans lui et d'acheter 2 bobines neuves de 12V (et au passage démonter aussi le condensateur 2MC, un vieux truc de moins, un problème encore de moins).

J'aurai pu le substituer par une résistance (thermique, capable de dissiper le chaleur, comme la résistance qu'on ajoutais sur les vielles résistances en spirale de la caléfaction des vieux voitures pour obtenir une sortie d'air chaude ou tiède) de 2 Ohm, et cela n'aurait pas été un problème, mais bon, pareil que comme le 2MC un vieux truc de moins un problème de moins. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 11097
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Francis V »

Je te pose la question parce que la mienne m'a lâché après ...............40 ans,c'est scandaleux :mrgreen:

Celle que vends Andover Norton est vraiment pas fiable,les 2 fils cassent comme du verre et je suis pas le seul à qui c'est arrivé (JPM en Autriche par exemple au rallye inter Norton 2018) je déconseille d'ailleurs de l'acheter : https://andover-norton.co.uk/en/shop-de ... 5a-55-1141

Andover m'en a renvoyé une autre en garantie que je n'ai pas monté,c'est Martin nortoniste espagnol, que tu connais, qui m'a dépanné d'une d'origine :D

On en trouve une d'aspect similaire non seulement plus longue mais avec 1.6 ohms au lieu de 1.8-2 ohms comme celle d'origine,d'où ma question.https://www.rgmnorton.co.uk/buy/heavy-d ... r_1882.htm

Sinon revenir donc aux bobines de 12 volts comme sur les premières commandos,qui n'avaient pas de résistance ballast mais avec un peu moins de performances d'étincelle au démarrage.

JR
Messages : 721
Inscription : 24 avr. 2008, 17:15
Localisation : Orleans/ Fleury les Aubrais

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par JR »

Pachi , si la résistance à froid de la ballast était de 0 elle ne chaufferait pas :D .


Avec une résistance ballast de 1.5 ohm au lieu de 2 la tension globale reste constante , la résistance de la ballast + une bobine ( montées en série) serait de 3.5 ohm , la tension aux bornes de chaque éléments est donnée par un règle de 3 .
A la bobine 12*2/3.5 =6.86 V et à la ballast 12*1.5/3.5 = 5.14 V

révision des cours de lycée ...

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 4771
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Pachi »

Martin, ces jours je parle beaucoup avec lui.

Tu as entre dans un terrain très intéressant.

Je dus échanger les schèmes des le moment qu'on avait tombe dans mes mains l'allumage ASP.

Par conséquence de la came de l'axe d'allumage l'angle Dwell des rupteurs est très grand (d'environ 315º), se superposent entre eux et pour tant les 2 bobines de 6V de la Norton Commando sont pratiquement en parallèle.
R = (R + R)/ (R.R); R = 2 + 2 / 2 x 2 ; R= 4/ 4 ; R = 1 avec 2 =hm du ressistor Ballast R= 1 + 2 = 3

Image

Avec l'allumage ASP avec un angle Dwell d'environ 45º, les deux rupteurs électroniques ne se superposent jamais fermes avec contact a la masse des bobines en même temps, et pourtant sur le même montage chaque bobine est indépendant:

R= 2 Ohm de la bobine de 6V + 2 Ohm du ressistor Ballast = 4 Ohm, pareil qu'une bobine de 12V.

Bien sur, sur un allumage electronique qui aie une bone gestion de l'angle Dwell par logiciel serait pareil que sur le mécanisme electromecanique de l'ASP, ce qui fait que ce sorte d'allumage soit tres peu gourmande et qui marche avec une tension de 10,5 V de la batterie..., bon, il faut donner quelque coups de kick, mais a la 4eme ou sixieme fois on reussit demarrer, bien au contraire qu'autres que proches a 12V ne marchent pas ou commencent a avoir des problèmes.

Image

Vraiment je ne voulais pas me casser la tête.


Image


Image

Avatar de l’utilisateur
jacques F
Messages : 1545
Inscription : 25 janv. 2007, 19:56
Localisation : Longué Maine et loire (49)

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par jacques F »

Pachi, l' allumage de Juliana, j' en fais encore des cauchemars :D

Avatar de l’utilisateur
Jivaro
Messages : 2870
Inscription : 03 déc. 2010, 08:29
Localisation : Voxanie

Re: Protection circuit électrique / norton commando

Message non lu par Jivaro »

Et une magnéto? Non? Pas une magnéto??

Répondre