Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Oui Jivaro c'est du costaud mine de rien ces petites vis, et tellement facile à dévisser...

Faut je me fasse un stock de vis, je n'en ai plus !


Modification du banc de test :

Plus de buse pour simuler les "fuites" sur la pompe moteur, je mets à la place la vanne 1/4 de tour pour mettre le clapet de surpression ou pas.
Quand la pression monte à 6 bars je considère que la pompe est bonne, je mets le clapet pour vérifier la pression.

Pompe de retour, je mets la buse de "fuite", et toujours le mano, c'est tout.
C'est plus simple et suffisant je trouve.

Je teste la pompe 5 c'est bon, ça monte à 6 bars mano seul, et 3,8 bars avec le clapet de surpression.
La pompe de retour ça monte à moins d'un bar avec la buse de 0,8 mm, s'il est bouché ça monte à 6 bars.


Je prends la pompe 2 de 850 (MK3 peut-être avec l'embase large).

Je refais les filetages en M5 mais je vois que les trous sont très proches du bord de la plaque bronze, et la plaque touche en haut la sortie embase large.
Qualité de fabrication très aléatoire encore une fois.
Faudrait refaire ces plaques quand c'est trop limite.

Banc de test nouvelle version

Image

Pompe 2 de 850, plaque bronze décentrée

Image

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

J'essaye de faire une conclusion pour finir le sujet et le document résumé :

Conclusion :

Les pompes à huile de Commando semblent être d’une qualité de fabrication très aléatoire, contrairement à une seule pompe de 650 que j’ai pu essayer.

Une pompe de Commando a un pignon d’entraînement à 6 départs donc double des modèles précédents, ses pignons sont également plus larges : +33 %, mais le circuit d’huile est plus complet et lubrifie aussi sous pression les axes de culbuteurs, et les bielles comportent des petits perçages pour projeter de l’huile sous pression vers les parois de cylindre (ce qui n’est pas une très bonne idée, ça diminue la pression au niveau des manetons là où il en faudrait le plus).

Il est nécessaire de tout vérifier, jeux internes, planéité des surfaces, etc. et de minimiser les jeux (exemple de 2 à 5 /100 mm) par surfaçage, si possible au tour en prenant comme référence les alésages internes, pour éviter les défauts de géométrie.

Une pompe de retour de 750 Commando, avec carter sans crépine dans le bas moteur (une aberration) peut avoir avaler des morceaux de métal (bout de segment etc.) et être endommagée (pignons et alésages), à surveiller.

Faire attention à l’axe interne trop long, il doit être en retrait de la surface du corps de pompe, le raccourcir si besoin. Il peut créer une déformation de la plaque bronze au serrage des 4 vis, et une prise d’air qui rend la pompe très inefficace.

Pour faciliter le remontage de la pompe on peut mettre 4 vis CHC (BTR) en M5 modifiées, et passer un taraud M5 dans chaque trou fileté de la plaque bronze. (Les vis d’origine sont très proches du M5).

Au niveau de l’embase de la pompe on peut faire des chanfreins (trous de fixation) comme sur celle de 650, pour éviter une mauvaise portée due à une déformation du bord du filetage au niveau du carter moteur (serrage excessif de la pompe pouvant créer un début d’arrachement du filetage du carter moteur).

Il convient ensuite de vérifier le clapet de surpression (carter de distribution), pression de régulation, jeu du filetage, bon fonctionnement etc.

Une mesure de la pression d’huile à la suite d’une réfection complète du moteur me paraît utile, on devrait avoir une pression qui ne dépasse pas 4 bars à froid (bon fonctionnement du clapet de surpression) et à chaud devrait être de l’ordre de 0,7 bar pour 1 000 tr/mn. Il n’est pas normal de tomber à 0 de pression à chaud.

Huile dans le bas moteur suite à un arrêt prolongé : si la pompe à huile a beaucoup de jeu l’huile s’écoulera plus facilement vers le bas moteur, cela peut être un indicateur du bon état du circuit d’huile et de la pompe.

Même avec un circuit d’huile pas très optimisé, le moteur fonctionnera, mais il probable que son usure sera plus rapide. Sur une moto qui ne roule que très peu cela sera peu sensible !

maxime
Messages : 1114
Inscription : 25 juin 2016, 15:26

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par maxime »

Exxxcellent résumé des points à observer lors d'une dépose de la pompe à huile !

Merci à toi Michel, et chapeau bas pour ton opiniâtreté !

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12543
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par zerton »

Bravo pour ce sujet parfaitement documenté, et pour avoir partagé avec le Mac.

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Merci à vous d'avoir lu jusqu'au bout !
J'avoue que ça me laisse un petit goût amer sur la qualité de fabrication (contrôle qualité !) des "Commando", surtout par rapport à la 650.

Avatar de l’utilisateur
joe
Messages : 1796
Inscription : 23 févr. 2018, 21:34
Localisation : plein ouest

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par joe »

michelm a écrit :
07 juin 2020, 11:06

Huile dans le bas moteur suite à un arrêt prolongé : si la pompe à huile a beaucoup de jeu l’huile s’écoulera plus facilement vers le bas moteur, cela peut être un indicateur du bon état du circuit d’huile et de la pompe.
BRAVO michelm ! j'applaudi .

pour toi , est il possible de donner une indication de l'état de la pompe par rapport à la vitesse de vidage du bac ? exemple , une semaine pompe douteuse , trois semaines pompe OK .....

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Merci Joe.
La c'est difficile, je n'ai pas assez d'expérience pour donner une indication fiable.
Quand je roulais en Norton je n'avais de problème car je ne la laissais pas longtemps à l'arrêt !
En plus ça va dépendre de l'huile, de la température, peut-être du jeu coussinet maneton, du jeu des axes de culbus.
A priori j'aurais tendance à dire que si ça descend en une semaine c'est anormal.

Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 11468
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par Francis V »

Pompe neuve ainsi que coussinets pour moi réservoir vide en3 semaines maxi avec de la 20/50.

Effectivement quand on roulait tous les week-ends dans les années 60-70 on savait même pas que cela existait le weep simpingeu,on en entendait pas parler.. 8)

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Un autre exemple (pas de moi) :

moteur en très bon état, pompe neuve, huile 20W60, 17 jours = niveau à peine descendu (moins de 5 mm)


Prochainement un nouvel épisode sur "Net'mac'flix" :lol: :
test pompe à huile Atlas et clapet de surpression SRM/RGM neuf...

Avatar de l’utilisateur
philippe c
Messages : 2076
Inscription : 26 févr. 2007, 13:14
Localisation : Hauts de Seine

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par philippe c »

Merci pour ce travail et ce sujet qui est un des plus intéressants de ceux que j'ai vus sur le MAC.
Une vraie étude scientifique de laboratoire.

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Merci Philippe mais ce n'est pas véritablement un travail de labo, c'est juste un moyen de comparer des pompes à huile pour voir celles qui ont un problème.
En les démontant et en mesurant on voit déjà beaucoup de choses.

J'ai hâte de voir si la pompe d'Atlas est comme celle de 650 d'une qualité de fabrication bien supérieure à celles de Commando, et si le clapet SRM/RGM est vraiment mieux...

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

J'ai reçu la pompe d'Atlas, le clapet d'origine, le clapet SRM / RGM.

Le clapet SRM est en inox, son filetage est effectivement un peu "gros" que celui d'origine, c'est mieux pour l'étanchéité du circuit sous pression.
Par contre j'aime moins la plaque perforée de SRM que la grille fine de Norton d'origine.

Le diamètre du SRM est de 22,10 mm, parfois un petit peu moins suivant la position. Identique à 2 clapets que j'ai (850MK3 et un de 750).

Le diamètre du clapet de Norton Atlas est de 22,06 mm.


Passage au banc comme d'habitude, (j'ai changé un Mano qui avait pris une bonne surpression, celui de gauche et je l'ai comparé à l'autre à droite).

Pression (circuit fermé) 1,5 bar : pas terrible.

Pression du clapet de surpression qu'il y a sur cette Atlas 1,5 bar aussi, ils vont bien ensemble mais c'est quand même très bas.

Afin de vérifier si le banc va bien, le Mano etc., je monte à la place ma pompe de 650 :
pression + de 6,5 bars en circuit fermé, donc tout va bien.

Donc celle d'Atlas est vraiment fatiguée, je l'ai senti à la main, plus de jeu que celle de 650.

Test du clapet Atlas avec la pompe de 650 pareil 1,5 bar.

Test du clapet SRM / RGM avec la pompe de 650 ; 3,4 bars ça monte doucement à 3,5 puis redescend vers 3,3 bar et ça remonte etc.

j'augmente le régime moteur pour voir : pareil ça régule bien à 3,5 bar maxi.
Très bien mais je n'ai pas 4 bars comme indiqué (60 PSI) faudrait que je fasse vérifier mon mano pour être sûr.


Pression sensiblement égale entre les 2 manos (connectés ensemble pour vérification) avant essai :

Image

Pompe Atlas 1,5 bar seulement

Image

Clapet de surpression Atlas environ 1,5 bar
on voit aussi que la pression de la pompe de retour de 650 est plus importante : 2 bars de plus !

Image

Clapet SRM / RGM avec pompe de 650 (pour avoir de la pression !)

Image

Clapet SRM / RGM j(aime moins la grille du clapet SRM que celle plus fine de Norton

Image

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Démontage de la pompe.

Un peu de corrosion de surface, un petit coup sur le coté du plan de joint ça peut laisser un jour et une prise d'air.
Pignons en bon état.
Alésages coté pompe de retour un peu rayé, elle a du "manger" de la limaille.

Surprise les pignons sont comme celles de Commando, plus larges que ceux de la 650.
Donc l'Atlas a une pompe de plus grand débit ? Les spécialistes peuvent-ils me renseigner...

La fabrication est entre celle de 650 avec les mêmes perçages de l'embase, et celles de Commando par la largeur des pignons.


Image


Image

Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 1859
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par michelm »

Mesures des pièces, pompe d'Atlas.

C'est assez proche des mesures faites sur les pompes de Commando, donc pas comme celle de 650 qui reste une exception.
J'ai l'impression que les surfaces du corps de pompe ne sont pas bien planes, j'ai éliminé la petite bavure pour ne pas fausser la mesure.
La fonte ne semble pas "dure" comme celle de 650, donc semblable aux autres.

Il y a un peu de jeu radial au niveau des pignons de pompe moteur, mais c'est surtout le jeu axial qui pose problème en général, il est récupérable en surfaçant le corps de pompe.

Tableau des mesures avec celle de 650 pour comparaison :

Image

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12543
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: Norton Pompe à huile, clapet de surpression, banc de test

Message non lu par zerton »

Moi je la trouve rayée de partout cette pauvre pompe Atlas...
Mais côté performances, il semble bien qu'il y a eu un avant et un après une date charnière,
peut-être l'arrivée de la 750 Atlas ?
En tout cas, je reste admiratif de cette étude que peu ont réalisée. Ou pas du tout si ça se trouve.

Répondre